Otro
Tango
Valérie Onnis
Daniel Darius

La conception et le déroulement de nos cours de tango

Nos années d’enseignement et notre quête patiente d’une pédagogie claire et sensible du tango argentin, nous ont permis d’affiner la conception de nos cours (qu’ils soient hebdomadaires, à Paris, ou sous forme de stages en province).

Notre pédagogie propose une autre vision de ce qu'on appelle "niveaux de tango". Nous distinguons clairement deux choses :

Quant à la "maîtrise" des figures, on peut certes constater des différences importantes entre les danseurs. Mais pour nous, l'intégration des fondamentaux du tango est plus essentielle, et demande tout un autre enseignement. Car la connaissance d'une figure ne garantit pas l'intégration des fondamentaux : elle ne procure souvent pas le plaisir d'une danse ancrée dans la sensibilité et dans la musique, une danse puisée dans la conscience vécue de son propre corps et du mouvement, ancrée dans le sol, et en contacte sensible avec l'autre et la musique.

La réunion de 2 niveaux dans un seul cours de tango

Il s'agit ainsi de développer, chez nos élèves, la conscience pour l'écart qui peut exister entre les figures et les fondamentaux. Afin de mettre en lien l'apprentissage des figures et le l'intégration des fondamentaux, dans chacun de nos cours, deux niveaux différents se côtoient :

  • le cours niveau A (19-21h), avec les niveaux débutant et intermédiaire 1
  • le cours niveau B (21h00-23h00), avec les niveaux intermédiaire 2 et avancé

La préparation corporelle et le travail sur les fondamentaux reste le même pour les 2 niveaux de chaque cours. Mais le cours plus avancé prolongera ce travail dans des figures plus complexes.

Vous trouvez les explications plus détaillées concernant cette intégration des niveaux sur nos pages correspondantes, dédiée soit à notre cours niveau A (débutant/intermédiaire 1), soit au cours niveau B (intermédiaire 2/avancé), qui décrivent le lien entre les deux niveaux associés - entre la reprise des "bases" et l'évolution vers des figures et rythmes plus complexes.

Le déroulement de nos cours

Tous nos cours commencent par une préparation corporelle :

  • se sentir bien dans son corps,
  • éveiller ses sens,
  • renouer avec sa respiration,
  • trouver la connexion indispensable au tango avec son partenaire.

Etre disponible physiquement et mentalement à l’apprentissage ou au perfectionnement de nouvelles figures, nécessitent un temps.
C’est notre "rituel" de début de cours.

Exercices plus spécifiques

Cette préparation corporelle va évoluer vers des exercices plus spécifiques directement liés au thème du cours.
Ces exercices préparent les chemins corporels nécessaires à l’apprentissage de la figure :
ils varient entre un travail solo, à deux, à plusieurs ou même collectif selon le besoin.

Puis, presque sans rupture, pour éviter l’intervention de l’intellect qui a tendance, pour la plupart des élèves, à être un obstacle à l’intuition corporelle, nous dérivons (sans perdre notre cap!) vers le coeur de la nouvelle figure proposée.
C’est donc presque sans passer par la reproduction, ni la répétition fastidieuse que les élèves apprennent à danser, à retenir des combinaisons de pas qui font sens et non des figures déconnectées de leur ressenti.

Viennent ensuite l’attention à la précision musicale, aux jeux rythmiques, et bien sûr à l’espace du bal.
Le cours se finit par un temps de pratique où l’on en profite pour changer de partenaire, danser des figures plus anciennes… pour inclure le nouveau dans l’ancien.