Otro
Tango
Valérie Onnis
Daniel Darius
photo© claude burtin

Comment enseigner le tango argentin ?

La pédagogie de la danse, en particulier du tango argentin, n’est pas uniquement le fruit d’une volonté de bien enseigner. L’art d'enseigner le tango naît d’une recherche pratique, qui s'achemine dans différents domaines de la danse, et qui ne mûrit qu'avec le temps, avant de porter ses fruits dans nos cours de tango proposés à Paris.

La pédagogie demande de la pratique et du temps. C’est cette expérience pédagogique travaillée et passionnée que nous pouvons vous offrir.

Apprendre les bases du tango argentin, ses "fondamentaux"

Pour nous, pouvoir transmettre les "fondamentaux" du tango argentin (les fameuses "bases du tango"), est l'essence de la pédagogie du tango. Cette transmission du mouvement à la fois naturel et stylisé du tango, au-delà des figures, demande un savoir-faire et une expérience pédagogique développés.

  • c’est en enseignant et en se posant sans cesse des questions sur comment rendre plus facilement accessible ces bases ou fondamentaux du mouvement tanguero ;
  • c’est en trouvant avec de plus en plus de simplicité les exercices, pour rendre palpable ce que l’on peut verbaliser : pratiquer au lieu de donner des conseils.
  • c’est en aimant passionnément cette recherche créative, partagée avec nos élèves, qui nourrit notre propre danse et nos chorégraphies dans un aller-retour infini.

Les bases du tango et les autres pratiques corporelles

Pour rendre accessible les finesses du tango argentin, nous nous servons des outils d’autres techniques corporelles - que nous pratiquons ou enseignons depuis de nombreuses années :

  • la danse contemporaine, enseignée depuis plus de 10 ans par Valérie au conservatoire régional de Paris, pour des exercices mettant en jeu les notions de poids, de centre, d'appui, d'espace projeté par le mouvement… ;
  • la méthode de Pilates
  • la méthode Feldenkrais (Valérie est diplômée dans cette méthode et Daniel en formation) pour l’accès à la conscience corporelle fine et concrète ;
  • les principes de l’énergétique chinoise à travers le chi-gong pour l’ancrage et la transmission des forces.

Ces pratiques corporelles sont des supports : elles ne viennent pas transformer la forme du tango. Elles ne sont qu'au service du tango. Elles nous servent de bases pour créer des exercices favorisant l’apprentissage des fondamentaux. Pratiquer positivement les bases, sans vouloir donner des corrections critiques, voilà notre devise.

Notre enseignement découle de ces pratiques et techniques du corps. Nos cours sont conçus afin de rendre compte des différents fondamentaux du tango (lire : notre vision des >fondamentaux et la >conception de nos cours).

La perméabilité entre les niveaux, liés par les fondamentaux et bases communs

Nous avons développé également une méthode qui crée réunit différents niveaux dans un même cours. Ainsi, nous créons des liens entre le niveau débutant et le niveau intermédiaire I dans notre cours de tango A, entre le niveau intermédiaire et le niveau avancé dans notre cours B. Cela permet, dans le même cours, l'évolution d'un niveaux vers l'autre à travers des "familles de figures" et leur mouvement intérieur commun (trouvez plus de détails dans la description de notre "cours A" et notre "cours B").