Valérie Onnis
Daniel Darius
danseurs-chorégraphes de tango argentin

Valérie Onnis et Daniel Darius se sont formés au tango argentin à Buenos Aires, auprès des maîtres comme Carlos Perez et Rosa Forte, Julio Balmaceda y Corina de la Rosa, mais aussi auprès des réprésentants de la nouvelle génération comme Pablo Villarraz et Dana Frigoli, Sebastián Achaval et Roxana Suarez, ou Chicho Frumboli. Ils ont choisi comme lieu d'enseignement et de création du tango la ville de Paris, siège également de leur Compagnie Argos-OtroTango.

Daniel Darius est d'abord comédien et assistant à la mise en scène à Berlin, mais c'est à Paris qu'il rencontre le tango argentin. Il part vivre à Buenos Aires pour se consacrer au tango, à sa culture porteña et ses origines. Par la suite, il crée des spectacles alliant théâtralité et tango : Paciencia et Arenas. Il danse le tango aussi pour divers orchestres de tango et pour le cinéma (voir les pages "spectacle").

Valérie Onnis a reçu une formation en danse classique, puis en danse contemporaine à Paris. Diplômée d'état de professeur de danse, et après une formation en Art Dramatique, elle fonde la compagnie Chant de bataille. Elle crée 7 pièces chorégraphiques, dont « Les évadés de l'ombre ». Elle reçoit le prix d'auteur de la SACD pour sa création « Juste au bord ». Elle enseigne également la méthode Feldenkrais, dont elle est diplomée, et la danse contemporaine au Conservatoire régional de Paris et à l'Ecole supérieur d'art dramatique de Paris.

En 2007, Daniel Darius et Valérie Onnis créent ensemble la Compagnie Argos /OtroTango. Leurs spectacles contemporains de tango « L'Après » (2010), « Quand ton coeur sera blême » (2012), et « ..de Otoño » (2016), présentés dans différents théâtres et festivals à Paris, sont en tournée en France et Allemagne.

Passionnés par l'enseignement et la recherche pédagogique, ils donnent régulièrement des cours et des stages de tango argentin à Paris. Ils sont également invités à donner des workshops en France et se produisent lors de festivals internationaux du tango. Riches de leurs deux expériences et s'appuyant sur une connaissance sensible du corps, ils ont étudié en profondeur les fondamentaux du mouvement pour le tango : c'est le mouvement intérieur du corps et l'abrazo vivant qui font naître les figures (voir la rubrique >cours >pédagogie). Ils sont à la recherche d'un tango poétique, profondément enraciné dans ses origines, mais renouvelé d'une mise en scène contemporaine et d'une pédagogie moderne de la danse.